Chercher un bien immobilier à vendre à Marrakech   Par référence
Le Marché Immobilier au Maroc | Lokaina Conseil

 

Le Maroc a, depuis une décennie,  accéléré le processus de modernisation et de mise en conformité de ses structures pour pouvoir s’insérer pleinement dans la machinerie économique mondiale.

L’immobilier est l’un des secteurs les plus révélateurs du dynamisme d’un pays. Le boum a été d’importance, générant dans le même temps la naissance de tout un monde d’intermédiaires et autres Samsar qui s’instaurent professionnels de l’immobilier  et rendent parfois les transactions opaques, difficiles,  voir impossible. Le législateur en la matière n’ayant pas statué avec clarté, il est fortement recommandé de choisir un professionnel de l’immobilier. Un agent immobilier ayant pignon sur rue ou un chasseur immobilier, choix encore plus raisonnable pour s’orienter efficacement dans la jungle immobilière marocaine, sont de vrais partenaires pour mener à bien une transaction.

Le choix des produits est vaste, l’urbanisation naissance et la géographie du pays participent à permettre innovation, espace, confort et luxe. Le marché du neuf est principalement axé sur le résidentiel et le tourisme. Les promoteurs sont nombreux et là encore la vigilance est de mise. Les surprises peuvent être désagréables, mal façons ou disparition subite du promoteur  au beau milieu du chantier ou pire dans certains cas. Le partenariat avec un agent immobilier ou un chasseur immobilier est indispensable pour voir la transaction arriver à terme dans de bonnes conditions.

L’autre pan du marché immobilier concerne l’héritage architectural du pays. Il va de la  kasbah à la douira en passant par le riad, vocable le plus connu à l’étranger. Marrakech est à jamais associée à ce mot évocateur. Le riad est une maison orientale, souvent à quatre côtés, située dans la médina (vieille ville), avec ses ferronneries délicates, ses patios délicieusement ombragés et ses terrasses ouvertes sur un ciel bleu profond. Les produits sur le marché sont très nombreux,  rénovés ou à rénover, bien placés ou pas. Les critères d’évaluation sont multiples et seul l’œil exercé peut en déterminer la valeur.

Il n’existe pas au Maroc d’indice des prix, l’évaluation d’un prix se fait grâce à l’expérience du professionnel mandaté qui agit sur le terrain et en connaît toutes les arcanes.

Toutes les grandes villes marocaines sont à ce jour dans la dynamique et les chantiers fleurissent. L’immobilier d’habitation suit l’évolution de la modernisation du pays. Les exonérations et autres facilités fiscales encouragent l’investissement.